Prise en Charge des enfants sinistrés suite à l'éruption du volcan Nyiragongo à Goma, RDC -1
Prise en Charge des enfants sinistrés suite à l'éruption du volcan Nyiragongo à Goma, RDC -2
Prise en Charge des enfants sinistrés suite à l'éruption du volcan Nyiragongo à Goma, RDC -3
Prise en Charge des enfants sinistrés suite à l'éruption du volcan Nyiragongo à Goma, RDC -4
Contexte

Le 22 mai 2021, la ville de Goma est touchée par l’éruption du volcan Nyiragongo, situé à 19 km de la capitale de la province du Nord Kivu en République Démocratique du Congo. La coulée de lave et les secousses sismiques entraînent le décès de 32 personnes, endommagent une vingtaine de villages et la destruction de près de 4.000 habitations, 12 écoles et 3 structures de santé.

L’évacuation de Goma a provoqué le déplacement de 450.000 personnes. Parmi les 600.000 habitants que compte la ville, près de 233.000 personnes ont rejoint les localités de Saké, Rutshuru, Lubero, Minova et Bukavu, 1400 enfants étaient non accompagnés.

L’UNICEF estimait à plus de 280.000 le nombre d’enfants susceptibles d’être directement affectés par la catastrophe. Face à l’afflux massif de déplacés, les écoles, les lieux de culte et les centres communautaires sont transformés en structure d'accueil  pour faire face à des besoins en eau, hygiène et assainissement, vivres, santé et produits de première nécessité.

En raison des problèmes d’approvisionnement et de l’augmentation de la demande dans les localités d’accueil, les prix des denrées ont doublé en quelques jours. A Goma, plus de la moitié de la population n’avait pas accès à l’eau. Le HCR estimait à 350.000 personnes nécessitant une aide humanitaire d’urgence à Goma.

Présente à Goma depuis 2017, l’AMADE a aménagé le pavillon AMANI dédié à la santé maternelle et infantile au sein de l’hôpital Heal Africa, principal hôpital de la ville.

L'AMADE est également à l’origine du centre de formation à la capoeira sociale en partenariat avec l’association Gingando pela Paz RDC.  Ce centre forme les éducateurs des principales structures de protection de l’enfance de Goma à la prise en charge des enfants vulnérables (enfants démobilisés des forces et groupes armés, enfants en situation de rue, enfants victimes de violences sexuelles) à l’aide de la capoeira sociale.

Ces partenaires de terrain ont dressé un état des besoins en matière alimentaire, fourniture de produits de première nécessité et prise en charge psychosociale pour les enfants accompagnés par ces deux structures.

 

Activités réalisées

 

Appui à la prise en charge des cas de malnutrition aigüe sévères des enfants de familles sinistrées du Nyiragongo : 195 enfants sont pris en charge par les équipes de Heal Africa en ambulatoire, au sein des centres de santé partenaires de Heal Africa et de son hôpital. Les activités sont supervisées par 2 nutritionnistes de Heal Africa,  en collaboration avec ceux des zones de santé partenaires. 12 prestataires de soins et 15 relais communautaires sont ainsi formés.

 

Prise en charge alimentaire et distribution de produits de première nécessité :

Gigando Pela Paz a identifié 130 enfants en situation de vulnérabilité parmi ses structures partenaires. Leurs besoins sont couverts durant 1 mois à travers la distribution d’eau, de nourriture et de produits de première nécessité.

 

Accompagnement post-traumatique des enfants vulnérables :

Considérant l’expertise acquise par ACAY auprès des jeunes vulnérables (jeunes filles victimes de violences, mineurs en conflit avec la loi) aux Philippines, un transfert d’expertise entre ACAY et Gigando Pela Paz permettra de renforcer la qualité de leurs interventions auprès de leur public cible respectif. Une mission portée par l’équipe d’ACAY pourrait être organisée pour qu’elle se rende à Goma.

 

 

Résultats obtenus

195 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère ont été pris en charge par les équipes de Heal Africa (180 en ambulatoire au sein des centres de santé partenaires et 15 au sein de l’hôpital de Heal Africa).

130 enfants en situation de vulnérabilité ont bénéficié d’une prise en charge alimentaire et de produits de première nécessité (kits d’hygiène comprenant notamment des protections périodiques et habillement).

 

 

Urgence / Post Urgence

Prise en Charge des enfants sinistrés suite à l'éruption du volcan Nyiragongo à Goma, RDC

  • République Démocratique Du Congo

    GOMA

  • Etat du projet

    Achevé

  • Durée

    2021

  • Financement

    35 505 €

  • Bénéficiaires

    195 enfants en situation de malnutrition dans la zone de santé de Nyiragongo 

    130 enfants et adolescents accompagnés par le le centre de formation à la capoeira sociale 

  • Partenaires

    Heal Africa

    Gigando Pela Paz 

  • Objectifs

    Répondre aux besoins des enfants sinistrés suite à l’éruption du volcan Nyiragongo,  pris en charge par Heal Africa et Gigando Pela Paz à Goma.

    Répondre à l’urgence nutritionnelle pour 195 enfants en situation de malnutrition aigüe sévère.

    Appuyer la prise en charge alimentaire et psychosociale des enfants vulnérables bénéficiaires du centre de formation à la capoeira sociale.

     

Témoignages