Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-1
Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-2
Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-3
Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-4
Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-5
Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisé-6
Contexte

En France, plus d’un enfant sur cinq vit en situation de pauvreté et un élève sur cinq est désormais en risque de décrochage, en raison notamment de la situation sanitaire actuelle. Ce ratio s’élève jusqu’à un tiers pour les élèves scolarisés dans les collèges classés Réseau d’Éducation Prioritaire (REP) et pour les lycéens scolarisés dans la filière professionnelle. De même 5 % des élèves, issus de milieux défavorisés, ne disposent d’aucun ordinateur à domicile, soit environ 500 000 élèves, et 1 famille défavorisée sur 4 ne possède pas le matériel informatique et la connexion internet nécessaires aux besoins éducatifs de leurs enfants.

La crise sanitaire et le premier confinement ont marqué l’ampleur de l’exclusion numérique et de ses incidences sur le risque de décrochage scolaire, privant ainsi d’école près de 970.000 jeunes défavorisés. Dès mars 2020, l’AMADE s’est associée à l’opération #Connexion d’urgence initiée par la Fondation Break Poverty. Cette opération menée conjointement avec le Secrétariat d’Etat en charge de l’enfance et de la famille, Emmaüs Connect et le Collectif Mentorat (collectif d’associations oeuvrant dans le domaine du mentorat scolaire) a permis d’équiper 17.000 jeunes défavorisés en risque de décrochage scolaire en ordinateurs portables et en connexions internet, fournies par la Fondation SFR. 

Dans les Alpes Maritimes, les Alpes de Haute Provence et le Var, 168 jeunes ont ainsi pu maintenir un lien avec leur établissement scolaire grâce au soutien direct de l’AMADE.

Malgré la réouverture des écoles, la crise sanitaire persiste et de nombreux établissements fonctionnent encore en modèle hybride, alternant le présentiel et le distanciel, plaçant de nombreux jeunes défavorisés ou vulnérables en situation de décrochage scolaire. La fondation Break Poverty a alors initié une nouvelle initiative, #Réussite Connectée, à l'occasion de la rentrée scolaire 2020-2021. Au-delà de permettre l’accès à un ordinateur et à une connexion internet à travers un partenariat avec Bougues Telecom, à 5 000 jeunes supplémentaires, cette initiative met l'accent sur la mise en place, conjointement avec l'AFEV, d'un programme de mentorat  à travers lequel chacun de ces jeunes est suivi dans ses apprentissages par un étudiant mentor. 

L’appui de l’AMADE cible spécifiquement 65 jeunes vulnérables placées par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) au sein de 3 établissements des Alpes Maritimes, département au sein duquel 16% de sa population vit sous le seuil de pauvreté et 14% de la population est au chômage.

Activités réalisées

Au-delà de l’accès à l’équipement informatique et à une connexion internet fournie par Bouygues Telecom pour chacun des jeunes bénéficiaires, l’initiative prévoit la mise en place de binômes jeune-mentor dans le cadre du partenariat avec l’AFEV, premier réseau de mentorat éducatif en France. L’AMADE, en collaboration avec l’AFEV, prends une part active dans l’identification des mentors parmi son réseau de partenaires, au sein des établissements d’enseignement supérieur des Alpes Maritimes : universités des Alpes Maritimes, Sciences Po Menton, IPAG...

L’AMADE assurera également un suivi de la cohorte des 233 jeunes soutenus par ses soins dans la région PACA jusqu’en 2022, en vue d’évaluer et de quantifier les résultats de l’initiative, éléments qui seront partagés avec la Fondation Break Poverty en vue de maximiser l’impact de cette initiative au niveau national.

Résultats obtenus

Résultats atteints lors de l’opération #Connexion d’Urgence :

17.000 jeunes se sont vu remettre un ordinateur ainsi qu’une connexion internet leur ayant permis de garder le lien avec leur établissement scolaire pendant la période de confinement.

En région PACA, grace au soutien de l’AMADE, 168 jeunes suivis par l’Aide Sociale à l’Enfance et des associations locales se sont vus remettre un ordinateur et une connexion internet, répartis comme suit :

40 jeunes suivis par l’Association Montjoye à Cagnes-Sur-Mer ;
28 jeunes suivis par l’Accompagnement Lieu d’Accueil (ALC) à Nice ;
60 jeunes suivis par l’Association Departementale de Sauvegarde de l’Enfance, de l’Adolescence et des Adultes en difficulté du Var (ADSEAAV) à Toulon ;
10 jeunes suivis par les Apprentis d’Auteil à Brignoles ;
30 jeunes suivis par l’Association Saint Martin à Dignes.

Résultats attendus pour l‘opération #Réussite Connectée :

5.000 jeunes défavorisés, dont 230 en région PACA, vont être équipés d’un ordinateur portable, d’une connexion internet et accompagnés dans le cadre d’un programme de mentorat sur la période 2020/2022.

Dans le département des Alpes Maritimes, l’appui de l’AMADE cible spécifiquement 65 jeunes défavorisés pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance au sein de 3 établissements :

20 jeunes au sein du  Village SOS Enfants de Carros ;
22 jeunes de la  MECS (Maisons d’Enfants à Caractère Sociale) de la Guitare, Nice ;
23 jeunes de la MECS de la corniche des Oliviers, Nice.

 

Education

Lutte contre la fracture numérique et prévention du décrochage scolaire de jeunes défavorisés ou vulnérables

Faire un don
  • France

    Provence Alpes Côte d'Azur

  • Etat du projet

    En cours

  • Durée

    2020-2022

  • Financement

    62 000 €

  • Bénéficiaires

    - 22 000  jeunes défavorisés ou vulnérables en risque de décrochage scolaire au niveau national.

    - 233 jeunes vulnérables soutenus par l'AMADE en région PACA.

  • Partenaires

    Fondation Break Poverty

    CFM Indosuez Wealth Management

  • Objectifs

    Lutter contre la fracture numérique et prévenir le décrochage scolaire d’enfants défavorisés ou vulnérables en région PACA.

    Pour chaque élève bénéficiaire les objectifs spécifiques attendus sont :

    - Accéder à l’outil informatique et à son usage ;
    - Renforcer le lien avec l’école et les aptitudes scolaires ;
    - Développer la confiance en soi, l’ouverture à l’extérieur grâce à l’accompagnement proposé dans le cadre du mentorat avec un étudiant.